Un programme novateur en santé mentale suscite des réactions positives

3 avril 2014 - L'Hôpital Montfort, le Queensway Carleton Hospital (QCH) et l'organisme Psychiatric Survivors of Ottawa ont annoncé aujourd'hui leur participation à Recovery Connections. Financé par le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) de Champlain, ce programme novateur de soutien par les pairs aidants auprès des patients et des familles est mis en œuvre, sous forme de projet pilote, dans les deux établissements hospitaliers d'Ottawa.

Les personnes ayant des troubles de santé mentale et/ou de toxicomanie et leur famille comprennent mieux les gens qui se rétablissent d'un trouble de santé mentale et/ou de toxicomanie, de même que les amis et/ou les parents qui peuvent en souffrir. En outre, ils établissent plus facilement des liens avec eux. Par ailleurs, les pairs aidants auprès des patients et des familles apportent une perspective unique à leur intervention, grâce à leur expérience vécue. 

En octobre 2012, des organismes en santé mentale du RLISS de Champlain ont décidé d'un commun accord de proposer Recovery Connections. Ce projet consiste à offrir du soutien par les pairs aux personnes qui séjournent aux unités en santé mentale de l'Hôpital Montfort ou du QCH, ou qui accèdent au service d'urgence de l'Hôpital Montfort, sans oublier leur famille. Les deux hôpitaux et Psychiatric Survivors of Ottawa ont lancé ce projet pilote en septembre 2013.

Psychiatric Survivors of Ottawa est le principal organisme responsable de la mise en œuvre de Recovery Connections en milieu hospitalier. Ce programme propose un éventail d'activités ainsi que des groupes de soutien mutuel.

Depuis le début du programme, plus de 300 patients de l'Hôpital Montfort et plus de 150 patients du QCH ont reçu du soutien par l'intermédiaire de ce nouveau programme. Les responsables de Recovery Connections se sont donnés pour vision de l'étendre à d'autres hôpitaux du RLISS de Champlain.

Vivre avec un trouble de santé mentale au quotidien peut s'avérer accablant pour le patient et sa famille. Les membres de l'équipe de Recovery Connections sont des personnes qui se rétablissent d'une maladie mentale, ou qui côtoient un être cher ayant vécu le même genre de situation. Ils servent de guides, en plus de répondre aux questions et aux préoccupations des participants. En outre, ils aident le patient et sa famille à jouer un rôle actif dans son rétablissement. Ainsi, ils apportent une perspective unique à leur intervention, grâce à leur expérience vécue. 

Services offerts :

Les pairs aidants auprès des patients offrent un soutien individuel. Ils sont pour eux des modèles, demeurent à leur écoute, les aident à résoudre leurs problèmes et facilitent leur accès à d'autres services de soutien par les pairs. De plus, ils permettent aux patients de faire appel à d'autres pairs aidants pour favoriser leur réintégration à la collectivité, après leur congé de l'hôpital.

Les pairs aidants auprès des familles s'appuient sur leur expérience de parent. Ils rencontrent les amis et les membres de la famille des patients pour discuter de leurs besoins, faciliter leur accès aux ressources essentielles, offrir du soutien individuel ou de groupe et suggérer des mécanismes d'adaptation.

Pour accéder au programme :

Hôpital Montfort :
613‑746‑4621
Poste 3534 pour les pairs aidants
Poste 3535 pour le soutien aux familles

        

Hôpital Queensway Carleton :
613‑721‑2000
Poste 3968 pour les pairs aidants
Poste 3978 pour le soutien aux familles 

www.psychiatricsurvivors.org

 

-30-

Information : 
Geneviève Picard
Hȏpital Montfort
613-746-4621, poste 2049
     Judy Brown
Queensway Carleton Hospital
613-721-2000, poste 5601

 

Patients ou membres de leur famille :

  • « [Mon intervenante] a fait tomber mes murs dès le départ et j'aimerais continuer à parler avec elle. Elle m'a mise très à l'aise; elle m'a donné de l'espoir, du soutien et des câlins. »
  • « Mon intervenant était bien informé et a très bien répondu à mes besoins. »
  • « [Ils] étaient très gentils avec moi, et ont été d'un grand soutien. »
  • « Espérons qu'on appliquera le programme à l'échelle provinciale, et nationale. »

RLISS de Champlain : « Recovery Connections s'harmonise avec les objectifs établis par le RLISS de Champlain : encourager plus de gens à participer à la planification de leurs services de santé, et s'assurer que davantage de personnes ayant des troubles de santé mentale ou de toxicomanie accèdent à ces services », a déclaré Chantale LeClerc, directrice générale du RLISS de Champlain. « Le RLISS a collaboré étroitement au lancement de ce programme novateur avec ses partenaires fournisseurs de services. Le programme remporte déjà un succès retentissant. »

Queensway Carleton Hospital : « Les spécialistes de Recovery Connections connaissent les difficultés que doivent affronter nos patients et leur famille. Ils sont eux‑mêmes passés par là et guident notre clientèle à chaque étape de son parcours », a affirmé Hazel Alexander, gestionnaire clinicienne, services en santé mentale du QCH. « Ils exercent une influence profonde sur nos patients et notre personnel se réjouit de leur soutien. »

Hôpital Montfort : « Nous nous consacrons à offrir les meilleurs soins possible, en accordant une attention particulière à l'expérience du patient et de sa famille. Il reste que nous ne pouvons pas nécessairement nous mettre à leur place », a précisé Ann Salvador, directrice administrative, programme de santé mentale et centre familial de naissance de l'Hôpital Montfort. « Il est merveilleux de compter sur des pairs aidants qui peuvent dire, au patient et à sa famille : "Je sais de quoi vous parlez, parce que je l'ai vécu." Chaque fois que nous recevons des commentaires des patients et de leur famille, ils affirment être emballés par le programme. »

Recovery Connections : « Recovery Connections est un élément essentiel du milieu hospitalier. Cela nous a fait chaud au cœur d'entendre le témoignage de personnes qui font appel à Recovery Connections », a souligné Robyn Priest, chercheure associée au projet Faire avancer la cause du soutien par les pairs, réalisé par la Commission de la santé mentale du Canada, et évaluatrice principale de la première phase de Recovery Connections. « Les membres du personnel considèrent également que ce programme est très utile. Ils n'entendent que des commentaires positifs à son sujet de la part de ses usagers. Ce type de programme, qu'on établit dans le monde entier, donne d'excellents résultats. La formation adéquate des pairs aidants et la prestation de services axés sur le rétablissement sont essentielles aux personnes qui doivent obtenir de l'aide pour recouvrer la santé et bien vivre, en la présence comme en l'absence de leurs symptômes. »

Psychiatric Survivors Ottawa : « Recovery Connections représente un point culminant pour les prestataires de services qui collaborent étroitement entre eux, et qui interviennent auprès des bénéficiaires et de leur famille. Ce programme comporte les éléments qui, selon ces personnes, leur seront très utiles au cours des périodes les plus difficiles de leur vie. PSO a eu le privilège de diriger l'instauration de cette nouvelle initiative stimulante, avec le QCH et l'Hôpital Montfort », a conclu Sonja Cronkhite, directrice administrative de PSO.

 

img_4855_1280x853.jpg

Lise Léveillé, paire de Recovery Connections à l’Hôpital Montfort.

Pour obtenir une version haute définition de cette photo, veuillez communiquer avec les Communications de l'Hôpital Montfort à communications@montfort.on.ca.