Trois chercheurs de l’IRHM participent à un programme de recherche sur la santé des hommes

logos des collaborateursLa Fondation Movember octroie un financement important pour un programme de recherche sur la santé physique et mentale et le bien-être des hommes à l’Université de Moncton. 

L’Université de Moncton, l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort, l’Université d’Ottawa et l’Université du Québec en Outaouais sont partenaires principaux dans la conceptualisation et la mise en oeuvre de ce programme de recherche.

Ottawa, le 27 novembre 2014 – Avec l’appui de la Fondation Movember, plusieurs chercheurs en santé de la région de la capitale nationale joueront un rôle majeur dans le cadre d’une initiative canadienne en santé mentale masculine.

La Fondation Movember a octroyé à l’Université de Moncton un financement de 3 millions de dollars sur trois ans au projet « Le Coeur à l’esprit (Mind the Heart)», un projet de pratiques exemplaires de prévention, de dépistage précoce et de traitement des troubles de l’humeur, de l’anxiété et de stress post-traumatique chez les hommes atteints de maladies du coeur.

En collaboration avec Dre Jalila Jbilou de l’Université de Moncton, trois chercheurs de l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort (IRHM), Marie-Hélène Chomienne, Paul Greenman et Jean Grenier, mèneront un programme de recherche en santé physique et mentale masculine. Ils étudieront les effets de l’anxiété, la dépression et le stress post traumatique chez les hommes qui souffrent de maladies du coeur.

«Malheureusement, les hommes hésitent plus souvent que les femmes à suivre des traitements nécessaires, ce qui peut dans certains cas causer la mort » explique Dr Jean Grenier, psychologue clinicien-chercheur à l’IRHM et professeur au département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa. Il souhaite que l’étude puisse non seulement sauver des vies mais aussi améliorer la qualité de vie de milliers d’hommes.

« L’isolement et la solitude sont des facteurs de risque extrêmement importants pour les problèmes cardiaques et des problèmes de santé mentale, » dit Dr Paul Greenman, psychologue clinicien-chercheur à l’IRHM et professeur de psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. « Nous allons donc développer des interventions pour les hommes qui ajouteront des aspects interpersonnels aux techniques traditionnellement utilisées en médecine comportementale, y compris la thérapie conjugale axée sur l’émotion. »

« Suite à un évènement cardiaque qui vient bouleverser leur vie et celle de leurs familles, les hommes se trouvent au dépourvu et n’osent pas consulter. Ils sont mal à l’aise de parler de leurs émotions et de leur anxiété face à ce problème de santé qui surgit dans leur vie. Il est donc important d’être outillé pour leur offrir les meilleurs traitements et pas seulement pour leur coeur » explique Marie-Hélène Chomienne, Co directrice de l’Unité de recherche en soins primaires de l’Institut de Recherche de l’Hôpital Montfort.

« C’est grâce à nos Mo Bros et à nos Mo Sistas qui s’inscrivent et à ceux et celles qui les appuient chaque Movember que nous pouvons offrir des programmes aux hommes qui ont besoin d’aide en santé mentale », a déclaré Pete Bombaci, directeur national de Movember Canada. « Le pouvoir de la moustache aide à briser les obstacles et nous permet d’investir dans des programmes extraordinaires qui aident à améliorer la vie des hommes qui doivent composer avec des problèmes de santé mentale, pendant et après leur maladie. »

Cette annonce fait partie de l’engagement constant de la Fondation envers la santé mentale masculine. Si l’on compte cette initiative, la Fondation Movember a investi plus de 22,6 millions de dollars dans 27 projets pour la santé mentale et le bien-être des hommes au Canada.

Pour en savoir plus sur les programmes de la Fondation Movember, consultez les bulletins de rendement. Pour obtenir plus de renseignements sur Movember et pour faire un don, visitez Movember.com.

L’Hôpital Montfort est une institution francophone universitaire de santé offrant des soins de qualité dans les deux langues officielles. Avec ses partenaires, il contribue à l’amélioration de la santé des communautés.

Information :

Direction des communications
Hôpital Montfort
613-746-4621, poste 2014
communications@montfort.on.ca