Projet pilote de dépistage du cancer colorectal effectué par des infirmières autorisées

24 janvier 2012 - L’Hôpital Montfort participe à un nouveau projet de dépistage du cancer colorectal par sigmoïdoscopie flexible effectuée par des infirmières autorisées. Il s’agit d’un partenariat avec Action Cancer Ontario et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. 

« Pour la première fois, les médecins et les infirmières praticiennes de la région pourront recommander que leurs patients subissent une sigmoïdoscopie flexible effectuée par une infirmière autorisée, s’ils satisfont aux critères exigés », a mentionné le Dr Jocelyn Deneault, gastroentérologue à l’Hôpital Montfort. « Cette procédure a plusieurs avantages, notamment une préparation simple et qui ne nécessite aucune sédation. Elle permet aussi de détecter 60 pour cent des cancers et des polypes », a-t-il précisé. L’Ontario affiche l’un des taux les plus élevés de cancer colorectal au monde. Il s’agit de la deuxième cause de décès dans la province; la première étant le cancer du poumon. 

« Nos infirmières autorisées ont suivi une formation théorique et clinique sous la surveillance directe d’un gastroentérologue/chirurgien jusqu’à l’obtention de leur certification », a souligné Madame Lucille Perreault, vice-présidente, Direction des services cliniques. « Une fois qu’elles auront obtenu leur certification, les infirmières autorisées verront des patients référés par des médecins et infirmières praticiennes dans leur clinique », a-t-elle ajouté. 

Les critères d’admissibilité à cette procédure sont les suivants : être âgé de 50 à 74 ans; n’avoir aucun antécédent de maladie inflammatoire intestinale; n’avoir aucun membre de la famille immédiate atteint de cancer colorectal; n’avoir observé aucun saignement rectal ou changement soudain dans les habitudes de défécation (constipation ou diarrhée) et n’avoir reçu aucun résultat positif à un test de recherche de sang occulte dans les selles au cours des deux dernières années. 

Ce nouveau projet est d’autant plus intéressant puisque l’Association des auxiliaires et bénévoles de l’Hôpital Montfort a fait un don de 25 000 $ pour l’achat d’un endoscope, instrument qui permettra aux infirmières autorisées de visualiser par moniteur la partie inférieure du côlon et du rectum. 

L’Hôpital Montfort est une institution francophone offrant, dans un milieu universitaire, des soins de qualité dans les deux langues officielles. Avec ses partenaires, il contribue à l’amélioration de la santé des communautés. 

- 30 - 

Information : 
Direction des communications 
Hôpital Montfort 
613-746-4621, poste 2010 
communications@montfort.on.ca