Mme Suzanne Clément

Mme Suzanne Clément

Mme Suzanne Clément a travaillé pendant plus de 35 années au sein de la Fonction publique fédérale, occupant des postes de haute direction pendant plus de 27 années.  Au moment de sa retraite en mai 2014, Mme Clément terminait un mandat de quatre années et demi en tant que sous-ministre responsable pour l’agence ministérielle de Condition féminine Canada.

Avant sa nomination à Condition féminine Canada, Mme Clément oeuvrait au ministère du Patrimoine canadien en tant que Secrétaire-générale, de directrice générale responsable des affaires du portefeuille culturel du gouvernement du Canada comprenant, entre autres, Radio-Canada/CBC, Téléfilm Canada, l’Office national du film, les musées nationaux et le Conseil des arts, ainsi que  directrice générale responsable des politiques et de la programmation favorisant la participation culturelle et communautaire des citoyens et citoyennes.

En 1998, Mme Clément a été recrutée pour travailler avec le Vice-premier ministre du Canada afin de développer l’initiative principale du gouvernement pour souligner l’arrivée du millénaire, soit la création du Bureau du millénaire du Canada et de ses programmes.

En 1995, en tant que directrice générale à Développement des ressources humaines Canada, Mme Clément a dirigé le développement d’une stratégie fédérale pour favoriser la création d’emploi pour les jeunes Canadiens et Canadiennes; une stratégie ayant connu un énorme succès et dotée d’un budget annuel de 400 millions de dollars. Mme Clément a également occupé le poste de directrice générale des Communications et des Relations publiques au même ministère.

En 1987, Mme Clément a été nommée à son premier poste de haute direction à titre de Secrétaire générale de l’Office national des transports du Canada; elle fut la première femme à occuper ce poste.

Mme Clément est membre du Conseil d’administration du Barreau du Haut-Canada ainsi qu’Arbitre au Tribunal du Barreau.

Mme Clément a souvent appuyé les initiatives pour la collectivité francophone en tant que bénévole, tel que le Journal de Vanier, le Festival franco-ontarien et l’ACFO. Elle est membre du Conseil d'administration de l'Hôpital Montfort depuis 2011 et a été élue présidente en juin 2015.

Elle est titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques de l'Université d'Ottawa.