Message des hôpitaux d’Ottawa : Nous sommes toujours là s’il vous faut des soins

Ceci est un message conjoint des médecins-chefs d’Ottawa

OTTAWA – Le 21 avril 2020 – Pendant que la collectivité continue de suivre les consignes de distanciation physique de Santé publique Ottawa, les hôpitaux de la région rappellent à la population de ne pas hésiter à avoir recours à leurs services en cas de problème de santé grave. Bien qu’il soit très louable de vous conformer aux recommandations de confinement pendant la pandémie de COVID-19, ne le faites pas aux dépens de votre santé ou de votre sécurité. Ainsi, si vous avez besoin d’une aide médicale urgente, n’hésitez surtout pas à composer le 911 ou à vous présenter à l’Urgence la plus proche.

Le personnel hospitalier prend toutes les précautions qui s’imposent pour veiller à la sécurité des patients, des soignants, du personnel et de l’ensemble de la collectivité. Nos équipes sont prêtes et aptes à vous donner des soins de la façon la plus sécuritaire possible.

De nombreux programmes cliniques poursuivent leurs activités pour répondre aux besoins des patients, tant en personne qu’à distance.

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa continue de fournir des soins d’urgence en cardiologie. Il est essentiel de ne pas ignorer des symptômes cardiaques. Le moindre retard à l’obtention de soins peut avoir de graves conséquences. Tous les patients devraient rester en communication avec leur médecin de famille et les autres spécialistes (comme un cardiologue) qui gèrent leurs soins. Dans certains cas, il pourrait être pertinent d’organiser une consultation virtuelle ou par téléphone avec un de nos cardiologues.

Même si la consigne générale consiste à rester chez soi, nous comprenons que ce n’est pas toujours l’endroit le plus sécuritaire. L’équipe du Programme de soins aux victimes d’agression sexuelle ou d’abus par un partenaire du Campus Civic de L’Hôpital d’Ottawa rappelle qu’elle est toujours là pour les personnes qui ont subi de la violence sexuelle ou dans le contexte d’une relation intime. Si vous ne pouvez pas venir à l’hôpital, il est possible de recevoir des soins de suivis à distance. Le CHEO et l’Hôpital communautaire de Cornwall offrent aussi des programmes de soins aux victimes de violence sexuelle. Veuillez communiquer avec le centre de soins de plus proche de vous.

Étant le Centre régional de traitement des AVC, L’Hôpital d’Ottawa souligne l’importance de ne jamais ignorer les premiers signes d’un accident vasculaire cérébral. Chaque seconde compte, alors il est essentiel d’obtenir immédiatement des soins d’urgence si vous croyez avoir un AVC.

La hausse du stress et de l’anxiété provoquée par la pandémie de COVID-19 peut certainement provoquer et aggraver des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Si vous êtes en détresse, nous sommes là pour vous aider. Le Centre de santé mentale Royal Ottawa a ouvert la clinique de soins d’urgence C-PROMPT afin d’aider les gens à éviter une rechute ou une hospitalisation. Pour y avoir recours, demandez une recommandation auprès de votre médecin de famille. Le CHEO offre des soins en santé mentale aux enfants et aux jeunes qui en ont besoin. 

Malgré certains changements aux services communautaires liés à la toxicomanie, ils existent encore, parfois sous forme virtuelle. Le Programme de traitement de la toxicomanie et des troubles concomitants du Royal accepte les nouveaux clients. Il offre un accès sans obstacle (pas besoin d’une recommandation de votre médecin) à ses services à distance pendant la pandémie au 613-722-6521, poste 6508.

De nombreuses équipes au CHEO communiquent virtuellement avec les enfants et les jeunes qu’ils soignaient déjà. Cependant, le CHEO constate depuis un mois une baisse de 70 % du nombre de nouveaux cas de diabète, ainsi qu’une hausse de la sévérité des cas qui se présentent à l’Urgence. De façon semblable, des enfants et des jeunes atteints de cancer se présentent maintenant au CHEO plus tard que la normale après la manifestation de symptômes.

Les cliniques de soins pour la COVID-19 dans Ottawa-Ouest et Ottawa-Est continuent de fournir des soins aux personnes qui éprouvent des symptômes légers ou modérés de maladie respiratoire exigeant une évaluation de la santé, y compris une toux, de la fièvre et d’autres symptômes semblables au rhume. La clinique dans l’ouest et dirigée par le personnel de l’Hôpital Queensway Carleton, tandis que celle dans l’est est opérée par l’Hôpital Montfort. Des médecins de famille et des pédiatres de la collectivité participent aux soins dans les deux cliniques. 

  • Clinique de soins COVID-19, Ottawa-Ouest : (ancienne École D. A. Moodie)
    595, promenade Moodie
    Du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h
     
  • Clinique de soins COVID-19, Ottawa-Est : (ancienne École intermédiaire St. Patrick)
    1485, chemin Heron
    ​Du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h

-- 30 --

Renseignements pour les médias

Bruyère :
Jesse Cressman Dickinson, jcressmandickinson@bruyere.org

CHEO :
Paddy Moore, pmoore@cheo.on.c

Hôpital Montfort :
communications@montfort.on.ca 

L'Hôpital d'Ottawa :
Michaela Schreiter, mschreiter@lho.ca

Le Royal :
Karen Monaghan, karen.monaghan@theroyal.ca

Institut de cardiologie de l'Universityé d'Ottawa :
Leigh B. Morris, lmorris@ottawaheart.ca

Hôpital Queensway Carleton :
Ann Fuller, afuller@qch.on.ca