Louis-Marie de Montfort

 

 

Né en France en 1673, dans le village breton de Montfort-la-Cane (aujourd’hui Montfort‑sur‑Meu), Louis‑Marie Grignion de La Bacheleraie consacre sa vie à aider les pauvres et les malades. Prédicateur et aumônier d’hôpital, il meurt en 1716 après 16 ans d’apostolat. Louis‑Marie de Montfort laisse, pour continuer son œuvre, une société de missionnaires (les Pères Montfortains), une congrégation de religieuses à vocation purement hospitalière à l’origine (les Filles de la Sagesse) et une communauté de frères enseignants (les Frères de Saint‑Gabriel). Il est canonisé saint Louis‑Marie de Montfort par le pape Pie XII en 1947, soit six ans avant l’inauguration de l’hôpital qui porte aujourd’hui son nom.