Histoire des bénévoles

L’Association des bénévoles de l’Hôpital Montfort a pour mission de contribuer au bien-être des patients, ainsi qu’à celui de leurs familles et du personnel de l’hôpital, en offrant des services de soutien moral, psychologique et physique.

L’origine de cette association remonte au printemps 1955. Madame LeFort, épouse de Jean-Serge LeFort, celui qui a été l’architecte de l’hôpital, fonde le comité des Dames auxiliaires de l’Hôpital Saint-Louis-Marie-de-Montfort. Elle en est la première présidente; mesdames Labrosse, Côté, Dubuc, Marchand et Liard lui succèderont.

Les Dames auxiliaires organisent annuellement un thé et une fête champêtre appelée  « garden party ». Les profits de ces activités sont versés à l’hôpital qui s’en sert à l'époque pour acheter des jouets pour les enfants, des meubles et des appareils médicaux. Le groupe des Dames auxiliaires se dissout au début des années 1970, ce qui marque la fin d’une époque.

Quelques années plus tard, en 1974, Françoise Sylvestre, membre du conseil d’administration de l’hôpital, propose de remettre en marche un regroupement d’auxiliaires/bénévoles. Elle confie à Agathe Bélisle, Marguerite Pigeon, Cécile Roy et Cécile Laplante la responsabilité de l’organiser.

En 1975, l'Association ouvre une première Boutique dans l’hôpital. À partir de 1978, et pendant plusieurs années, une réception « fraise et champagne », tenue au mois de juin, devient l’activité principale de collecte de fonds du groupe. La même année, l’Association gère un premier café à service rapide, le Café Rapido, qui deviendra partiellement un Tim Hortons.

En 1990, le regroupement décide de reconnaître les contributions des bénévoles de l’hôpital, autant que celles des auxiliaires, et adopte un nouveau nom – l’Association des auxiliaires/bénévoles de l’Hôpital Montfort.

C’est en 2013 que l'Association laisse tomber le mot « auxiliaire » parce qu’elle n’est plus impliquée dans l’organisation de campagnes de financement. Elle veut dorénavant concentrer ses énergies sur le bénévolat qui sert à améliorer la qualité de vie des patients et de ceux qui les entourent. 

Le Service des bénévoles

Le nombre de bénévoles associés à l’Hôpital Montfort est passé de 170 en 1974-1975 à plus de 325 depuis les années 2000. Il est estimé que ceux-ci effectuent plus de 60 000 heures par année à l’hôpital, ce qui représente un nombre d’heures important par bénévole.

Facilement identifiables par leur sarrau bleu, les bénévoles font des visites amicales; font partie de l’équipe des soins palliatifs; assurent une présence réconfortante à l’urgence, dans les centres d’inscription, dans diverses cliniques ou dans les salles d’attente. Des bénévoles choisissent d’aider le personnel dans des bureaux administratifs tandis que d’autres consacrent leur temps à la Boutique, à la vente des billets Nevada ou au kiosque d’accueil de l’entrée principale. Dans tout ce qu’ils font, les bénévoles reflètent les valeurs de l’Hôpital Montfort : compassion, excellence, respect et engagement. 

Tous les bénévoles qui œuvrent à l’Hôpital Montfort et au Centre de soins de longue durée Montfort doivent s’inscrire auprès du Service des bénévoles. Afin de répondre aux besoins de l’hôpital, ce bureau s’occupe de la gestion et de la formation des bénévoles afin qu’ils soient outillés pour bien accomplir leurs tâches en appui au personnel.

Puisque les besoins de recrutement sont constants, le Service des bénévoles a mis en place un programme visant à encourager le bénévolat chez les jeunes. Chaque été depuis 2004, une cinquantaine de jeunes âgés de 14 à 17 ans accomplissent leurs 40 heures de bénévolat, exigées par le ministère de l’Éducation de l’Ontario pour l’obtention du diplôme d’études secondaires de l’Ontario (DÉSO), en travaillant à l’Hôpital Montfort. Tout le monde y gagne : les patients autant que le personnel et les jeunes vivent une expérience enrichissante qui pourrait influencer leur choix de carrière.

Les responsables du Service des bénévoles qui se succèdent sont Jeannette Roy, s.c.o. (1983-1988), Marc P. Desjardins (1988-2002), Julie Gaudreault (2002-2004). Marielle Beauchesne est l'actuelle responsable depuis 2005.

Les activités de l’Association

Avant la mise sur pied de la Fondation de l’Hôpital Montfort, les fonds que ramassait l’Association servaient à l’achat d’équipements : par exemple, en 1981, l’Association verse 35 000 $ pour un appareil spécialisé de radiologie; en 1984, 50 000 $ pour l’achat d’un appareil moniteur Holter (échocardiographie ambulatoire); et en 1987, 32 000 $ pour un ultrason urologique utilisé à la salle d’opération et au service d’urologie comme machine d’échographie.

Depuis les années 1990, l’Association fait des dons à l’Hôpital Montfort en appui à des projets spéciaux : près de 708 000 $ pour la construction et l’ameublement du Centre familial des naissances et environ 500 000 $ pour aider à défrayer les coûts de construction de l’aile sud.

De 2008 à 2013, l’Association donne plus de 1,2 million $ pour meubler une salle d’opération dédiée aux interventions chirurgicales à invasion minimale, y compris les équipements connexes. 

Ces fonds proviennent des profits de différentes activités, dont les principales sont la Boutique de l’hôpital, les services de nutrition au détail, et les billets Nevada.

Les présidentes

Neuf femmes ont présidé aux conseils d’administration de l’Association : Agathe Bélisle (1974-1977, 1979-1981 et 1986-1989); Marguerite Pigeon (1977-1979); Fernande Dubeau (1981-1983); Valérie Lepage (1983-1986); Marie Carr (1989-1991); Andrée Marcoux (1991-1993); Lise Milotte (1993-2002); Denyse Brisson (2002-2011); Brigitte Legare (2011-2015) et Adèle Copti-Fahmy (2015 jusqu’à présent). Parmi celles-ci, notons la contribution de trois d’entre elles :

  • Sous la direction d’Agathe Bélisle, l’Association prend forme. Source d’énergie et de créativité, Mme Bélisle coordonne la mise sur pied de la Boutique de l’hôpital et l’organisation d’événements spéciaux tels que les «Noël à Montfort » pour les employés et leurs enfants et les activités de collecte de fonds dont les fêtes champêtres dans les jardins de l’hôpital et les soirées-casino dans la salle d’exposition de Bélisle Automobiles. Grâce à Mme Bélisle, l’Association s’engage à appuyer le projet d’agrandissement et de développement de l’hôpital des années 1980.  Mme Bélisle copréside la campagne de souscription «Cordialement vôtre – Sincerely Yours ».
  • Lise Milotte est la première à présider l’Association pendant plusieurs mandats consécutifs, assurant ainsi une stabilité quant à l’épanouissement de l’organisme. Ancienne employée de l’hôpital, Mme Milotte encourage les bénévoles à être attentifs aux besoins et à s’efforcer de complémenter le travail du personnel. « La collaboration et le respect mutuel entre les auxiliaires/bénévoles et les employés sont le gage de notre succès et de notre idéal, soit le mieux-être du patient, » explique-t-elle. Sous sa tutelle, l’Association entreprend le projet du Centre familial de naissances; consolide ses activités de financement lucratives et règle les derniers détails d’un programme exhaustif de recrutement, sélection et orientation des nouveaux bénévoles, y compris l’adhérence à un programme provincial de filtrage de ceux-ci pour assurer la sécurité des patients, des visiteurs et des employés de l’hôpital. 
  • Membre du conseil d’administration de l’Association depuis 2000, Denyse Brisson accepte la présidence en 2002 et y demeure jusqu’en 2011. Sous son mandat, l’Association développe un plan stratégique; entreprend une refonte administrative; prend en charge tous les services de nutrition à l’hôpital et se penche sur la relève en établissant le Programme des jeunes bénévoles.

« Le fait d’écouter, car parfois l’écoute va au-delà des mots [ou] un simple geste d’un bénévole est souvent une grande contribution à un monde meilleur …ce sont des gestes concrets de solidarité reflétant les valeurs des bénévoles qu’on peut observer chaque jour et qui font toute une différence, un sourire à la fois, une main à la fois ou une parole à la fois. »
Denyse Brisson

« L’enthousiasme et la volonté des bénévoles de servir son prochain n’ont aucunement diminué au cours des années. L’Association demeure partie prenante de la mission de l’Hôpital Montfort et les bénévoles demeurent des gens déterminés à défendre cette mission. »
Brigitte Legare