Encore plus de recherche et d’enseignement en français pour les médecins de Montfort

5 juin 2017

Signature d’une entente vitale pour l’hôpital universitaire

Ottawa, le lundi 5 juin 2017 - Grâce à une entente signée aujourd'hui, les médecins œuvrant à Montfort pourront consacrer plus d'heures à former la relève en médecine et mener de la recherche en français.

« Le Plan de diversification des modes de financement est, en fait, un contrat entre les médecins, Montfort, l’Université d’Ottawa et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario afin d’appuyer financièrement le personnel médical qui désire enseigner ou faire de la recherche », a expliqué Mme Nathalie Des Rosiers, députée provinciale d’Ottawa-Vanier. « L’annonce d’aujourd’hui aura des retombées positives non seulement pour les patients de Montfort, les étudiants et les résidents en médecine, mais ultimement sur l’ensemble de notre communauté. »

« La signature d'aujourd'hui va nous permettre d’accélérer notre progrès du point de vue universitaire », affirme de son côté Dr Bernard Leduc, président-directeur général de l'Hôpital Montfort. « C’est un jalon important pour que Montfort puisse jouer pleinement son rôle d’hôpital universitaire francophone de l’Ontario. Nous remercions le gouvernement de l'Ontario pour la confiance dont ils font preuve envers nous. »

« Aujourd’hui marque la fin de plusieurs années de travail remontant au début des années 2000, en fait, lorsque le gouvernement de l'Ontario a mis en place un financement alternatif à l'intention des médecins œuvrant dans les hôpitaux universitaires en Ontario. Nous entrons dans une nouvelle ère, qui nous permettra de développer ensemble une plus grande capacité de recherche et d’enseignement », affirme Dr Shaun Visser, qui a négocié le plan au nom des médecins œuvrant à Montfort.

« La participation des médecins de l'Hôpital Montfort aux missions académiques francophones de la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa est essentielle et vitale », a déclaré pour sa part Dr Jacques Bradwejn, doyen de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. « Cette entente consolide et intensifie cette participation au grand bénéfice des communautés francophones que nous servons. Ceci est merveilleux. »

« Aujourd’hui, l’Hôpital Montfort franchit une étape importante avec la signature de cet accord qui fournira plus de services médicaux bilingues aux citoyens de l’est de l’Ontario et surtout, plus de soutien à la prochaine génération de professionnels de la santé francophones et plus de recherche médicale fondamentale en français », selon Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée. « Je tiens à féliciter l’Hôpital Montfort et l’Université d’Ottawa, qui ont travaillé d’arrache-pied pour la conclusion de cette entente. »

L’Hôpital Montfort est l'hôpital universitaire francophone de l'Ontario, offrant des soins exemplaires centrés sur la personne. Montfort dessert, dans les deux langues officielles, plus de 1,2 million de personnes dans la région de l’Est ontarien. Montfort a reçu un agrément avec mention d'honneur décerné par Agrément Canada en 2014 et il s’est mérité la désignation d’organisme vedette en pratiques exemplaires, décernée par l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario.

-FIN-

 

Signature de l'entente par Dr Shaun Visser, Dr Bernard Leduc et Dr Jacques Bradwejn

Dr Shaun Visser, qui a négocié le plan au nom des médecins œuvrant à Montfort; Dr Bernard Leduc, président-directeur général de l’Hôpital Montfort; Dr Jacques Bradwejn, doyen de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa; lors de la signature du plan de diversification des modes de financement à l’Hôpital Montfort, le lundi 5 juin 2017.

Des photographies de l’Hôpital Montfort sont disponibles dans notre banque d’images en ligne.

Informations, demandes d’entrevues :

Direction des communications
Hôpital Montfort
613-746-4621, poste 2049
communications@montfort.on.ca