Carrefour santé d'Orléans

Le Carrefour santé d'Orléans sera un modèle unique et novateur qui regroupera, sous un même toit, une gamme de soins spécialisés et communautaires. Lorsque le projet sera complété, les résidents de la grande région d’Orléans, des nouveau-nés jusqu’aux ainés, pourront bénéficier de programmes intégrés et centrés sur leurs besoins, offerts dans les deux langues officielles et à proximité de leur domicile.

Le développement du projet Carrefour santé d’Orléans est une collaboration des fournisseurs de services suivants :

Le concept du Carrefour permettra à ces partenaires de travailler ensemble pour offrir des soins complémentaires.

Pour le client, cela signifiera une meilleure coordination des soins offerts, un accès simplifié ainsi qu’une diminution des déplacements. Le Carrefour ciblera les résidents de l’est d’Ottawa incluant notamment :

  • Les nouveau-nés, enfants, adultes et ainés nécessitant le suivi rapide et ponctuel d’un spécialiste (ex. : dermatologie, orthopédie, pédiatrie, experts en gestion des plaies) ;
  • Les personnes ainées, par l’offre de services communautaires tels que des programmes de jour et d’appui à domicile, ainsi que des services d’évaluation et de traitements par des équipes de professionnels de la santé ;
  • Les personnes souffrant d’un problème de santé mentale, des enfants jusqu’aux ainés, par l’offre de services tels que du counseling, des évaluations et des traitements offerts par des professionnels de la santé ;
  • Les personnes nécessitant des services de réadaptation, par exemple à la suite d’une chirurgie ou d’un évènement cardiopulmonaire ou neurologique ;
  • Les personnes nécessitant un examen d’imagerie diagnostique (tels que des rayons X ou une imagerie par résonnance magnétique).

Le projet du Carrefour est prioritaire pour le gouvernement provincial, qui le voit comme un modèle prometteur et à répliquer pour l’évolution du système de santé ontarien.

En juillet 2016, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario a annoncé un investissement de plus de 5 millions de dollars afin de compléter, en collaboration avec les partenaires de l’Hôpital Montfort, la planification des services qui seront offerts au Carrefour et le développement des plans d’architecture.

L’équipe de l’Hôpital Montfort et ses partenaires continuent de travailler rigoureusement à la progression du projet, et ce, dans le respect du processus ministériel.

Image croquis du Carrefour santé d'Orléans - Source : HDR

Source : HDR

Foire aux questions

En avril 2018, cinq sociétés qui ont été présélectionnées pour la construction et le financement du projet Carrefour santé d’Orléans. Ces sociétés ont été désignées au terme d’un processus de demande de qualification pour leur capacité et leur expérience en construction et parce qu’elles possèdent le personnel qualifié et la capacité financière de réaliser un projet de cette envergure et portée. Ce sont :

  • Amico Affiliates
  • Buttcon Limited
  • EllisDon Corporation Inc.
  • PCL Constructors Canada Inc.
  • ​Pomerleau Inc.

Une demande de propositions devrait être envoyée aux sociétés présélectionnées au courant de l’été 2018.

En collaboration avec la firme d’architecture HDR qui a été choisie au début 2017, nous avons maintenant des croquis des plans du Carrefour. L’entrepreneur général devrait être à bord d’ici la fin de 2018. On peut donc s’attendre à encore quelques années avant l’ouverture.

Les résidents pourront être référés à d’autres fournisseurs de services de la région tels que les soins urgents disponibles à Orléans, des médecins de famille ou encore à l’Hôpital Montfort, tout dépendant des besoins du client. À l’heure actuelle et à ce stade de développement du projet, des services de soins urgents ou une urgence ne sont pas prévus au Carrefour.

Le Carrefour n’offrira pas de services de soins urgents ou une urgence. Les résidents pourront être dirigés à d’autres fournisseurs de services de la région tels que les soins urgents disponibles à Orléans, des médecins de famille ou encore à l’Hôpital Montfort, tout dépendant des besoins du client.

Tous les médecins de famille de la région pourront référer leurs clients au Carrefour afin qu’ils puissent profiter des services communautaires et spécialisés. À l’heure actuelle et à ce stade de développement du projet, des services offerts par une équipe de santé familiale ne sont pas prévus au Carrefour. Les clients sans médecin de famille peuvent se référer au programme Accès Soins.

Pour l’instant, il est prévu que l’équipe du Carrefour santé d’Orléans soit composée de ressources déjà à l’emploi de l’un des huit partenaires du projet. N’hésitez pas à visiter régulièrement leurs sites web respectifs afin de connaître leurs opportunités de carrière.

Pour l’instant, il est prévu que l’équipe du Carrefour santé d’Orléans soit composée de ressources déjà à l’emploi de l’un des huit partenaires du projet.
Cette page sera mise à jour régulièrement afin de vous informer des derniers développements du projet. Vous pouvez également vous abonner à une liste de distribution pour obtenir des mises à jour sur le Carrefour santé d'Orléans. Pour vous inscrire à cette liste, envoyez un courriel à montfort@montfort.on.ca.

Principes du modèle de soins

Themes Description

Sous un même toit 

  • Les rendez-vous avec les différents spécialistes seront, dans la mesure du possible, coordonnés.
  • Les informations au sujet du patient seront partagées entre tous les partenaires dans le but de réduire le plus de répétitions possible.
  • Les patients consultants plusieurs spécialistes au Carrefour auront accès à un plan de soins coordonné.
  • Les spécialistes travailleront ensemble afin d’identifier le besoin premier du patient dans le moment présent.
Expérience
  • Une offre active de services bilingues sera offerte au Carrefour.
  • L’expérience pour le patient sera la plus positive possible ; on prévoit un environnement chaleureux et accueillant, de multiples aires d’attente pour les patients et leurs proches, mais surtout un temps d’attente le plus court possible.
Choix
  • Dans la plupart des cas, le patient aura le choix de l’endroit où il veut recevoir ses soins.
  • Dans la plupart des cas, le patient aura accès à des horaires qui lui conviennent mieux.
Hôpital et communautaire
  • Le Carrefour sera une intégration active et efficace de services hospitaliers et de services communautaires.
Rapidité
  • Le retour de l’information vers les médecins de famille se fera de manière rapide et efficace.
Technologie
  • Le Carrefour fera appel à la technologie dans le but de fournir des services les plus modernes possible.
  • La bâtisse du Carrefour permettra une utilisation agile et polyvalente des locaux.
Enseignement
  • Des formations seront offertes au personnel du Carrefour dans le but d’éliminer le travail en silo et que le patient soit considéré dans son entier.
  • Le Carrefour sera aussi un endroit de recherche et d’enseignement.

Questions de l'Assemblée publique du 16 novembre 2017

Le jeudi 16 novembre, 120 personnes ont assisté à une assemblée publique à Orléans. Ils ont pu y rencontrer des représentants des huit partenaires impliqués dans ce projet, découvrir les premières esquisses des architectes, prendre connaissance des services qui seront offerts au Carrefour. Mme Lise Vaillancourt, directrice de ce projet, ainsi que Mme Marie-France Lalonde, députée provinciale d’Ottawa-Orléans, ont également pu répondre aux nombreuses questions du public. L’assemblée avait lieu au Complexe Héritage, qui avait gracieusement offert sa grande salle de réunion pour cette rencontre avec la communauté.

Voici les questions qui y ont été posées. 

Le gouvernement de l’Ontario a obtenu une somme de 60 millions de dollars qu’il consacrera judicieusement à ce projet. Il est très important de déterminer tous les détails de ce nouveau prototype de soins de santé intégrés et centrés sur le patient que nous élaborons pour l’Ontario. Nous achèverons l'étape suivante au cours des mois à venir et nous présenterons une demande de propositions d’ici à l’automne prochain. La première pelletée de terre devrait probablement avoir lieu d’ici deux ans.

Nous travaillons en partenariat avec le ministère de la Santé. Nous lui présentons chaque phase du projet, puis il formule ses suggestions et il approuve nos soumissions.

Le stationnement sera aménagé sur un seul étage, à l’extérieur. La zone de débarquement sera couverte. Le Carrefour est aménagé sur un seul étage. Par conséquent, le stationnement doit s’adapter à cet environnement et à ses besoins.

La responsabilité du réseau routier interne incombe au gouvernement municipal. On observe une forte expansion des infrastructures et des complexes d’habitation dans la zone périphérique d’Orléans.

Pour maintenant, il s’appellera le Carrefour santé d’Orléans. Nous n’avons pas encore franchi l’étape de la dénomination. Nous en sommes toujours à l’étape de la conception et du développement de l’infrastructure.

Des professionnels qualifiés qui proviennent de nos organismes partenaires travailleront au Carrefour. Les services seront offerts dans les deux langues officielles.

C’est ce que nous avons fait. Le Carrefour est constitué de huit partenaires du secteur public qui fournissent conjointement des soins : trois hôpitaux et cinq organismes communautaires. Parmi ces partenaires, le Centre des ressources de l’Est d’Ottawa, par exemple, offre différents programmes et services à la population. À l’avenir, nous envisagerons leur expansion en fonction des besoins de la collectivité. Les partenariats publics confèrent précisément le caractère unique et novateur de ce projet en Ontario.

Nous sommes fiers de mentionner que ces partenaires collaborent à la création d’un modèle novateur de soins externes pour assurer l’avenir des soins de santé.

En général, les travaux de construction seront financés par les fonds publics dans une proportion de 93 %. Montfort collectera la portion restante de 7 % des fonds. Pour ce qui concerne l’équipement médical, Montfort en fera l’acquisition.

  • La soumission 3.1 portait sur les blocs de conception.
  • La soumission 3.2 portait sur les plans préliminaires (ex. : portes, murs, salles d’intervention, etc.).
  • La soumission 4.1 portera sur les plans définitifs qu’on confiera à l’entrepreneur d’ici à l’été 2018.
  • La soumission 4.2 sera déposée après la signature des documents par l’entrepreneur.
  • L’étape 5 correspondra à la construction du Carrefour.

Jusqu’à maintenant, le ministère de la Santé a répondu très rapidement à nos soumissions. Toutefois, nous devons suivre un processus, et il prend du temps.

Le terrain sera zoné par de la ville; il appartient à Montfort et aura une vocation institutionnelle. La population d’Orléans augmente et Montfort, qui ne se trouve qu’à 13 kilomètres de distance, s’est récemment agrandi. Selon la vision d’avenir qu’on a établie, les consultations, les traitements et les suivis s’effectueront au Carrefour. Les patients qui auront besoin de soins de courte durée iront à l’hôpital.

Le Carrefour santé offrira un éventail de services communautaires, tels que la consultation psychologique, les programmes de jour, le soutien à domicile, ainsi que des services spécialisés comme l’intervention en santé mentale, la dermatologie, l’orthopédie, la pédiatrie, la psychiatrie, la gériatrie, l’imagerie diagnostique et la réadaptation, entre autres. À cette étape du projet, on n’aménagera pas d’unité des naissances au Carrefour. Il existe d’excellentes unités des naissances à Montfort et sur le chemin Walkley, de même que dans toute la ville.


Résultats du sondage du printemps 2017

Du 17 mars au 6 avril 2017, l’équipe de coordination du Carrefour santé d’Orléans a organisé un sondage en ligne afin d’obtenir l’opinion des futurs usagers du Carrefour sur une variété de sujets, tels que la prise de rendez-vous et les rappels, le stationnement ou les consultations par vidéoconférence.

En tout, 476 résidents d’Orléans ont répondu au sondage, 29% en français et 71% en anglais.

Les résultats de ce sondage sont d’une grande importance et guident maintenant l’équipe de coordination du Carrefour. Par exemple :

Les gens ont dit qu’ils aimeraient… L’équipe du Carrefour est à l’écoute!
… un stationnement gratuit. Nous continuons de planifier pour que le stationnement soit gratuit et pratique, et que le nombre d'espaces soit suffisant.
… une aire de débarquement pratique.  L’entrée du Carrefour devrait répondre à toutes ces demandes en étant couverte, avec des endroits où s’asseoir, de l’aide pour se déplacer si nécessaire, et du stationnement à court terme.
… donner leurs renseignements personnels une seule fois, au moment de leur inscription.  Nous travaillons afin que les données des visiteurs soient partagées, de manière protégée, entre tous les partenaires participants; les visiteurs devraient pouvoir remplir leur dossier en personne ou en ligne.
… plus d’options dans la prise de rendez-vous.  Nous planifions pour que certains programmes soient ouverts le soir et les weekends; les visiteurs devraient pouvoir prendre leur rendez-vous et recevoir leur rappel par téléphone, message texte, courriel ou en ligne.
… pouvoir rencontrer plusieurs spécialistes en une seule visite. Plusieurs services de soins seront situés dans le Carrefour et notre objectif est que le visiteur puisse rencontrer plusieurs spécialistes durant une même visite.
… le moins d’attente possible.  Nous planifions que l’accès à nos services sera rapide. Le visiteur devrait connaitre son temps d’attente.
… un environnement agréable. En plus de l’aire d’accueil et des salles d’attente de chaque secteur, le Carrefour devrait inclure un jardin extérieur, un café et une aire de réception agréable. L’accès à l’internet sans fil (wi-fi) devrait être gratuit dans tout l’édifice.